Rénovation maison : les travaux éligibles à des aides de l’État

Vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation dans votre maison ? Des financements de l’État sont disponibles pour vous aider à réaliser vos projets.

Travaux de rénovation : quelles sont les aides financières possibles ?     

Vous projetez de faire des travaux de rénovation dans votre maison, mais votre budget est très serré et vous craignez de ne pas pouvoir réaliser votre rêve ? Ne vous inquiétez pas, vos travaux sont sans doute éligibles à des aides de l’État. En effet, comme vous pouvez le découvrir à travers ce billet, il existe plusieurs aides proposées par l’État pour financer des travaux de rénovation.

MaPrimeRénov’ : un coup de pouce pour les travaux de rénovation énergétique

MaPrimeRénov’ figure parmi les aides de l’État à laquelle vous pouvez prétendre pour financer vos travaux de rénovation énergétique. Jusqu’à fin 2020, cette aide était uniquement accessible aux ménages ayant des revenus modestes. À partir du 1er janvier 2021, elle est devenue accessible à tous les foyers.

Ayant remplacé le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), cette aide propose un fonctionnement simplifié avec un versement beaucoup plus rapide. La prime est cumulable avec d’autres dispositifs pour financer les travaux d’isolation et autres opérations visant à améliorer l’efficacité énergétique de l’habitation. Si vous souhaitez profiter de vos travaux de rénovation énergétique pour effectuer quelques bricoles dans votre maison, n’hésitez pas à consulter un blog de travaux et bricolage pour trouver des idées et astuces intéressantes à adopter.

L’Anah, des aides financières pour les travaux de rénovation et d’amélioration du logement

L’Anah, ou Agence nationale de l’habitat, est un organisme public qui peut accorder des aides financières pour la réalisation de travaux dans votre habitation. Ces travaux sont plus précisément des travaux de rénovation énergétique ou certains travaux d’amélioration du logement, tels que l’adaptation à la perte d’autonomie, entre autres.

Pour être éligibles aux aides de l’Anah, vos travaux doivent être réalisés dans un logement qui date d’au moins 15 ans. Par ailleurs, ce logement doit être votre résidence principale. Tout comme la prime de MaPrimeRénov’, les aides de l’Anah sont cumulables avec d’autres dispositifs. Vous devez également noter que quelle que soit la nature de l’aide demandée, le montant des travaux à effectuer dans votre maison doit être au minimum 1 500 euros hors taxes.

L’écoprêt à taux zéro : une aide pour financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique

L’écoprêt à taux zéro, également appelé éco-PTZ, est un prêt bancaire aidé par l’État. Il vise à faciliter la conduite de travaux de rénovation énergétique par le biais d’un mécanisme de financement avantageux. Pour être plus claire, vous n’aurez que le capital de votre emprunt à rembourser, car les intérêts sont pris en charge par l’État. Le montant du prêt peut aller jusqu’à 30 000 euros.

Pour être éligible à l’écoprêt à taux zéro, vous devez être propriétaire du logement à rénover et le logement en question doit vous servir de résidence principale. Par ailleurs, la maison doit être achevée depuis plus de deux ans. Il faut savoir que les travaux éligibles à ce prêt concernent uniquement les travaux de rénovation énergétique. Par ailleurs, leurs réalisations doivent être effectuées par une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Le programme coup de pouce chauffage : PAC à 1€

Comme son nom le laisse entendre, ce programme prévoit de financer les travaux d’amélioration de votre chauffage. Il a été initié par le gouvernement en partenariat avec les fournisseurs d’énergie, tels que Total, EDF, Engie et Effy. Ainsi, le programme « coup de pouce chauffage » consiste à financer le remplacement de vieilles chaudières à gaz ou à fioul par des solutions comme les chaudières à pellets ou les PAC qui sont plus performantes et disposants de certificats d’économie d’énergie. Si vous cumulez ce dispositif avec les autres aides d’État disponibles, le coût de l’achat de votre système de chauffage neuf et performant pourrait être limité à 1 euro.

Rénovation maison : les travaux éligibles à des aides de l’État
Mot clé :